Mes Dernières Chroniques



21 juin 2015

Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion de Andrea Cremer

J’ai dévoré le livre Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion de Andrea Cremer, c’est un véritable coup de cœur. J’ai tout adoré aussi bien les personnages, l’univers et l’intrigue. Ce premier tome est très complet, je n’ai pas vu le temps passer. J’attends donc la suite avec impatience !

Titre : Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion
Auteur : Andrea Cremer
Editeur : Lumen
Parution : 2015
Pages : 407

Résumé de l’éditeur :
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donnée naissance aux Etats-Unis d’Amérique…
Dans ce XIXème siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.
Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestés de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !


Mon Avis

Nous nous retrouvons plongé dans le XIXème siècle, dans un monde assez différent du nôtre où les Etats-Unis d’Amérique n’existent pas. Nous découvrons qu’une bande d’enfants et adolescents vit cachée, à l’abri de la puissance de Britannia. La raison ? C’est simple, ils sont les enfants de traîtres à Britannia, descendants de révolutionnaires qui veulent renverser le gouvernement existant. Ils attendent avec impatience d’atteindre l’âge de 18 ans pour pouvoir enfin prendre part à cette rébellion comme leurs parents. Ils ne font pas grand chose pour le moment, mais ils se préparent, collectent des vieux morceaux pour faire de nouvelles machines, de nouvelles inventions.

Leur vie va être chamboulée quand Charlotte, une jeune fille de seize ans, va rencontrer un jeune garçon un peu étrange qui n’a aucun souvenir de qui il est, ni d’où il vient, rien du tout. Elle va donc le ramener dans leur cachette, après lui avoir sauvé la vie. Ce jeune garçon, qui va être appelé Grave, est assez étrange : son teint est cendreux, il ne connaît rien et ils vont se rendre compte au fur et à mesure du livre qu’il a d’autres originalités.

Nous suivons Charlotte dans ce livre, une jeune fille assez impulsive, intelligente, pudique, casse-cou et pleine d’ironie et pleine de répondant. Elle est pressée de pouvoir faire ses preuves, et de suivre la route de ses parents. Il y a aussi Ash, le frère de Charlotte et il est aussi le chef des Catacombes. Il a presque 18 ans, donc l’âge de bientôt les quitter, cela tracasse beaucoup Charlotte car même si ils se chamaillent souvent, elle tient beaucoup à lui. Et il y a aussi le mystérieux Jack, l’ami de Ash, avec qui Charlotte ne s’entend pas beaucoup et qui a l’air de cacher des choses, ce qui nous donne le droit à pas mal de scènes avec du répondant et des dialogues mordants.

Mais les choses ne vont pas se produire comme Charlotte le pensait, les choses vont s’accélérer et Jack et Ash vont devoir partir à la Cité Flottante pour leur nouvelle mission, mais Charlotte ne l’entend pas de cette façon.
Ca va donc être le début d’une aventure pleins d’actions, de révélations, de rencontres, d’amitiés, d’amour, de complots, de secrets et d’énigmes.

L’univers Steampunk est très présent tout le long du livre, aussi bien au niveau des différents moyens de transport (appareils volants, chariots/calèches, etc…), que les armes, que les objets quotidiens. Dès les premières pages le décor est tout de suite planté et je me suis laissée embarquer sans problème. L’histoire est très complète, avec pleins de révélations, pas de temps morts, elle est vraiment originale.

Les personnages sont très attachants, certains plus que d’autres évidemment ^^ J’ai vraiment bien aimé Charlotte, une jeune fille pleine de fougue, impatiente, intelligente, sensible, indépendante, pleine de répartie et pleine d’assurance. Il y a aussi Grave, ce jeune garçon amnésique, il est vraiment très original, j’ai vraiment envie d’en découvrir plus sur lui. De même pour les personnages de Jack et Coe, qui je dois l’admettre m’ont parfois un peu agacée, je pense qu’ils vont nous réserver des surprises pour la suite, en tout cas je l’espère. Charlotte va donc faire beaucoup de rencontres, toutes plus intéressantes les unes que les autres, et beaucoup sont bien sympathiques, en tout cas pour le moment.

Je dois avouer que l’histoire, l’intrigue, se met tout doucement en place, il ne s’y passe pas grand chose pendant les 100 premières pages, je n’ai pas trouvé ça gênant car ça permet de s’immerger dans l’univers et de comprendre les tenants et les aboutissants, et de connaître un peu les différents personnages et leurs relations avant d’attaquer l’histoire même. De plus, j’aime vraiment bien le style de Andrea Cremer, il est très fluide, c’est très agréable à lire. J’ai tourné les pages sans m’en rendre compte, j’ai vraiment dévorer ce livre. Sans oublier que ce livre est vraiment beau, aussi bien la couverture et la quatrième de couverture que l'intérieur du livre avec cette belle décoration pour chaque chapitre.

J’ai vraiment adoré me plonger dans ce livre, tout m’a plu aussi bien l’histoire elle-même, que les personnages et que l’univers, qui est très bien travaillé. Pendant ma lecture, les pages se sont tournées toutes seules, et quand la fin est arrivée j’ai été surprise d’avoir déjà fini ce premier tome. Je dois aussi dire que j’ai pas mal souri pendant ma lecture, il y a pas mal de scènes sympathiques, pleines d’humour et d’ironie, tout ce que j’aime. Ce livre est donc un vrai coup de cœur, j’ai très hâte de découvrir ce que la suite va nous réserver !


1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup entendu parler de ce premier tome, et il me donne très très envie!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...