Mes Dernières Chroniques



29 mai 2015

Fille de l’Eau de Emmi Itaranta

J’ai choisi de lire Fille de l’Eau de Emmi Itaranta, surtout à cause de sa couverture et aussi du résumé, bien sûr. Mais je dois dire que l’histoire n’était pas celle à laquelle je m’attendais en lisant son résumé. Un peu trop d’inaction à mon goût, même si l’histoire de base / de fond est plutôt intéressante.

Titre : Fille de l’Eau
Auteur : Emmi Itaranta
Editeur : Presse de la Cité
Parution : 2015
Pages : 299

Résumé de l’éditeur :
Noria est encore adolescente dans, à la mort de son père, elle est nommée maître du thé de son village. Dans un monde qui tente de se relever d’une guerre qui a épuisé les réserves d’eau potable, la jeune fille est à présent garante des traditions d’un temps révolu et protectrice d’une source secrète que sa famille protège depuis toujours. Mais bientôt, les militaires de la Nouvelle Qian – le gouvernement qui régit la société – décident d’enquêter sur l’apparente abondance des ressources d’eau du village. Alors que l’eau se fait de plus en plus rare, Nora devra faire un choix : se battre ou coopérer.


Mon Avis

Je dois avouer que si je me suis lancée dans la lecture de ce livre, c’est parce que la couverture m’avait plutôt intriguée et la quatrième de couverture laissait deviner une belle histoire. Mais je dois avouer que j’ai plutôt été déçue dans l’ensemble de ma lecture. Le résumé avait l’air de promettre une histoire plus rythmée avec plus de suspense, plus d’intérêt. Ce qui n’a pas été le cas pour moi. De plus je trouve que le résumé de l’histoire résume un peu trop bien le livre, car il dévoile déjà pas mal de choses. Revenons-en à l’histoire elle-même.

Dans ce livre, nous découvrons Noria une adolescente, qui vit avec ses parents. La particularité ? Son père est maître de thé, chose de plus en plus rare. Car suite à des guerres, l’eau est devenue très rare dans leur monde. Donc tout le monde n’a pas forcément les moyens ni ne voit l’intérêt de « gâcher » de l’eau pour avoir un peu de thé. De plus, Noria ne se rend pas compte que sa famille n’a jamais de problème en alimentation en eau, à l’inverse de la famille de sa meilleure amie Sanja. Elle ne s’est donc jamais demandée d’où venait toute l’eau qu’ils ont à disposition. Elle ne va le découvrir qu’une fois que son père lui aura dévoilé le secret familial.

Ce n’est qu’à partir de là qu’elle va prendre conscience de l’importance de son rôle à jouer, elle va avoir pas mal de responsabilité et va devoir faire des choix. A part ça, il ne se passe pas grand chose, et je trouve ça dommage. L’histoire de fond sur le passé de leur monde, comment il en est arrivé là, sans eau, est vraiment intéressante. Dommage que ça n’ait pas une place plus importante dans l’histoire, car je dois l’avouer, c’est mes passages préférés dans ce livre. Je ne veux pas dire par-là que le reste de l’histoire n’est pas intéressant, c’est juste que c’est plutôt mou à mon goût et j’ai donc ressenti des longueurs.

Sinon, aux niveaux des personnages, ils sont plutôt sympathiques, j’aurais aimé découvrir plus de choses sur eux, car on se concentre surtout sur ce que ressent Noria et par exemple on ne fait que survoler ses parents et son amie. De plus, à cause du résumé je m’attendais un peu à ce que l’héroïne soit assez combative, mais au final elle ne l’est pas vraiment. Certes elle fait ce qu’elle pense être juste sans vraiment aller au bout des choses. La chose que j’ai trouvé intéressante, c’est son apprentissage de maître du thé, une vocation très traditionnelle dans un monde complètement chamboulé

De plus, la fin est assez étrange, car tout est loin d’être réglé. Il reste pas mal de questions en suspens, comme si l’auteur avait laissé la porte ouverte pour une éventuelle suite. Cette fin me laisse une étrange impression.

Donc au final, ce fut pour moi une lecture plutôt moyenne. Même si la base de l’histoire est assez intéressante, j’ai trouvé l’histoire assez molle, je m’attendais à un peu plus d’actions. Et surtout je trouve que le résumé de la quatrième de couverture dévoile beaucoup trop de choses, il nous informe de tout ce qu’il va se passer, à quelques détails près et la fin, heureusement ^^ Je dois donc avouer que j’ai été un peu déçue de ma lecture au final, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais et j’ai eu du mal à accrocher à l’histoire jusqu’à la fin.


1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...