Mes Dernières Chroniques



3 févr. 2015

Shanoé de Lorris Murail

Je suis un peu mitigée sur ma lecture de Shanoé de Lorris Murail. J’ai vraiment bien aimé l’histoire dans son ensemble, mais des petits points mon dérangés ainsi que la fin qui me donne une impression de non fini.

Résumé de l’éditeur :
Louise est allergique à notre monde. Elle est électrosensible. Pour elle, pas d’internet, pas de soirée texto avec ses copines. Louise doit vivre ailleurs, à part…
Son père, agent de stars, accepte de quitter Paris, et la famille s’installe dans le château de Ruet où, pour une raison inconnue, les ondes ne passent pas.
Peut-être, alors, pourra-t-elle apprendre à vivre normalement, sans maux de tête, sans saignements, sans allergies. Mais loin de tout avec ses parents dans un château immense, un château aux catacombes glacées, aux visiteurs étranges, aux milles et une pièces et au parc si grand qu’il est impossible à délimiter, ne risque-t-elle pas de se perdre elle-même ? Inspirée par l’histoire de Shanoé, sorcière pourchassée en ces lieux quelques siècles auparavant, Louise cherche sa place.
Lorsqu’on navigue entre rationnel et surnaturel, il arrive que les éléments nous échappent…


Mon Avis

Après cette lecture, je dois avouer que je suis encore assez confuse, je dois avouer qu’il plane encore pas mal de zones d’ombres dans cette histoire, comme si le livre n’était pas vraiment fini. J’aimerai vous parler du personnage principal mais je ne sais pas trop qui s’est. Car au final, quelqu’un raconte l’histoire de Louise et sa famille dans le château, il y a aussi Louise et Shanoé, entre les 3 là, je ne sais pas lequel d’entre eux l’est.

Je vais vous parler de Louise, une jeune fille de 11 ans qui est EHS, électro-hypersensible, elle ne supporte aucune onde, et vu le monde dans lequel on évolue, c’est très rare de trouver une zone blanche, une zone sans onde. Heureusement pour elle, son père va trouver le Château de Ruet, qui est en vente depuis de nombreuses années, personne ne veut se porter acquéreur car rien ne passe, ni téléphone, ni wifi…et c’est justement ce dont à besoin Louise.

Même si Louise à onze ans, elle se comporte comme quelqu’un de plus âgée, sa maladie là fait vieillir. Dans sa nouvelle demeure, elle va enfin pour se sentir bien. Mais tout doucement des choses légèrement étrange vont se produire et Louise va un peu changé. De plus depuis qu’elle est arrivée dans le château, elle s’est mise à écrire dans un cahier une histoire, une histoire assez sombre se situant dans le passé qui parle de Shanoé. Chose étrange, sa mère va trouver des tableaux étonnant car c’est comme si ceux-là corroboré l’histoire, comme si c’était vrai.

On rencontre donc Shanoé via les écrit de Louise. Shanoé est une jeune fille de 12 ans, qui vit dans sa tribu, ils ne sont pas appréciés à cause de leur façon de vivre mais surtout de leur couleur de peau et accusés de sorcelleries. On va donc découvrir la vie de Shanoé, qui franchement est loin d’être gaie, donc à ne pas conseiller à un public trop jeune, des scènes peuvent choquer.

Et il y a aussi l’étrange personne qui aurait écrit ce livre, comme si écrivait une petite bio sur Louise pendant sa vie au château, avec comme preuve le cahier de Louise, les articles de presse et autres.

Au final, on passe beaucoup de temps dans le château avec Louise et ses parents. Et je dois dire que les parents sont peut-être aussi la raison pour le comportement assez singulier de Louise. Car le père fulmine de devoir vivre sans téléphone, sans ordinateur, pour lui c’est un peu comme si son travail passait avant tout. Et je dois dire que pour la mère ce n’est pas mieux, pour elle la peinture passe en premier, en négligeant sa fille. Donc Louise est assez souvent livrée à elle-même

Dans l’ensemble le livre est plutôt bien, mais j’ai comme une impression de non fini, on peut interpréter la fin de l’historie comme on le veut : fantastique ou réaliste. Et je dois avouer que même si j’ai ben aimé le personnage de Louise, je regrette un peu de ne pas pouvoir mieux la cerner, j’ai l’impression de l’avoir juste effleurée. Par contre, je dois avouer que j’ai vraiment aimé le personnage de Shanoé, j’étais pressée de voir les pages qui parlaient d’elle, c’est même un peu dommage à mon goût qu’il n’y en a pas plus ^^

Donc dans l’ensemble c’est un bon livre, mais pas un coup de cœur. La fin du livre laisse comme une impression de non fini, c’est un peu dommage. Mais en tout cas dans l’ensemble, l’histoire était vraiment intéressante, et j’ai vraiment bien aimé le style de l’auteur. Ce fut donc pour moi une lecture bien agréable mais sans plus.

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...