Mes Dernières Chroniques



22 févr. 2015

Les effacés, tome 2 : Krach Ultime de Bertrand Puard

J’ai tellement apprécié le premier tome que j’étais pressée de me lancer dans la lecture de : Les effacés, tome 2 : Krach Ultime de Bertrand Puard. Mais je dois avouer que je suis un peu mitigée sur ma lecture, l’histoire et l’intrigue sont bien mais ça met du temps à commencer, sans parler du manque de réponses à propos de certaines questions.

Titre : Les effacés, tome 2 : Krach Ultime
Auteur : Bertrand Puard
Edition : Hachette
Parution : 2012
Pages : 375

Résumé de l’éditeur :
Un journaliste fait une découverte macabre dans une poubelle du palais de l’Elysée. Quelques heures plus tard, tandis qu’il s’apprête à publier la nouvelle, l’homme disparaît.
Bientôt, on signale d’autres faits divers atroces aux quatre coins de la France. Un lycéen surdoué à Angers, une golfeuse dans les Landes, un vendeur de jeux vidéo à Saint-Raphaël. Leur lien : tous ont perdu un doigt.
Nicolas Mandragore suspecte le pire et veut mener l’enquête

Mon Avis

Nous retrouvons les effacés, là où nous les avions laissés à la fin du premier tome, dans l’avion. Avec Neil tenant toujours la bombe dans ses mains, heureusement que Zacharie a fait preuve d’efficacité. Ils continuent donc tous leur vol vers leur « maison », tranquillement.

Pendant ce temps là, à terre, il se passe des choses étranges. Un jeune garçon assiste à un crash d’avion et peu de temps après il se fait couper un doigt par des hommes cagoulés. Puis c’est le tour d’une jeune femme qui faisait tranquillement du golf. Qui sont ces hommes avec des cagoules noirs ? Pourquoi leurs coupe-t-ils un doigt ? Les victimes ont-elles un lien ? Si oui, lequel ? Dans quel but tout cela se produit ? Ce sont les questions auxquelles vont devoir répondre les effacés.

En effet, ils ne vont quasiment pas avoir le temps de se reposer avant d’attaquer leur nouvelle mission, à peine le temps de dormir quelques heures. Mandragore, soupçonne que les doigts coupés et le crash de l’avion sont reliés, d’une façon ou d’une autre. Alors ils les envoient à la recherche de réponses, auprès des victimes et sur la trace de l’avion. Mais les choses sont beaucoup plus compliquées que les effacés ne le pensait au début.

Ils vont se retrouver dans des complots à la fois économique et politique. Ils vont devoir faire vite, car le temps est compté. Ils vont avoir à peine deux jours pour démêler toute cette affaire, pleins de choses sont en dangers et surtout pleins de personnes.

Je dois avouer que j’ai trouvé que ce tome a eu un peu de mal à démarrer, il a fallu attendre pas mal de temps pour comprendre un peu a quoi ils avaient à faire. Sinon l’histoire en elle-même est vraiment bien faite et intéressante. Il y a un bon rythme et j’ai aimé les différentes pistes qui s’ouvraient à eux. Il y a pas mal d’action dans la deuxième moitié du livre, ça m’a aidé à me tenir en haleine.

Sinon, on découvre aussi des éléments étranges sur le passé de la famille de certains effacés, mais sans avoir la moindre réponse, juste des petites découvertes, accompagnées de nouvelles questions. Sinon, il n’y a pas beaucoup d’éléments supplémentaires sur les différents membres de l’équipe, seulement une nouvelle rencontre pour Neil. Au niveau de Mandragore, à la fin du livre, on comprend que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles n’y paraissent. Neil avait peut-être raison au final… à voir par la suite.

Donc dans ce deuxième tome, l’intrigue est vraiment intéressante, dommage que l’histoire mette du temps à démarrer. Et je suis un peu déçue qu’on n'apprenne quasiment rien de plus au sujet de Mandragore ou des oubliés. Mais bon je vais prendre mon mal en patience, les réponses à mes questions viendront sûrement à un moment, en tout cas je l’espère.

Au final, j’ai bien aimé ma lecture, mais je m’attendais à plus. Donc c’est une lecture agréable mais sans plus. Ca n’empêche pas que je vais lire la suite, je suis tout de même curieuse de savoir le pourquoi de ce groupe, d’avoir des réponses sur leurs parents respectifs ainsi que la vérité au sujet de Mandragore. Donc vivement le tome 3, dans l’espoir d’avoir un début de réponse.

1 commentaire:

  1. J'ai une question: quel est la réaction des Effacés quand ils apprennent que c'est Neil qui a activé la bombe?

    D'après le tome 1, Neil est supposé d'en parler à Zacharie ou à Mandragore à la page 348. Il ne l'a pas fait au chapitre 39. De plus, un sac esseulé soupçonnerai l'équipe. Et pourquoi a t-il pris un objet outre qu'il renferme une importance? Il ne se montrait pas kleptomane.

    C'est au chapitre 40, bâclé en 3,5 pages, que je bous: au lieu d'en parler à Zacharie ou à Mandragore, Neil pense que c'est un processus d'auto-destruction de la villa et, PAR TENTATION, l'appuie... Et dit aussitôt: "Pourquoi ai-je fait ça?". Son action ne correspond pas à ce qui s'est passé avec les contre-espionnes, dont il a eu les informations à la page 125 pour penser aux conséquences à la page 193.

    Cela n'aide pas que aucun des membres puissent désamorcer une bombe, même Neil! Son action peut être irréversible et anéantir le reste de l'équipe! Et leur existence ne servirai à rien!

    Même si Amadieu n'a plus le boîtier, n'est-ce pas un hasard que le bouton soit appuyé par un membre sot comme Neil? A ce point, Amadieu pouvait potentiellement gagner et ce tome 1 représente l'échec du groupe de Mandragore dans une explosion stupide.
    Ce qui explique pourquoi Amadieu a été vaincu que seulement au chapitre 38... (Il ne l'a pas fait exprès) Et il a réussi à piège ce gamin!

    Avant, je pensais que le tome 2 allait commencer avec un nouveau groupe avec Elissa en tête et reçoit les informations sur l'explosion grâce à la boîte noire du jet mais non...

    Ce chapitre 40 était une terrible tentative pour que je puisse lire la suite et que je ne désirerai pas. Bonne chose que j'ai que le tome 1...
    Je suis dégoûtée. J'ai aimé le concept des adolescents Effacés de la société mais la fin a ruiné mon expérience... Qui aimerai suivre un idiot?
    Comme si les personnages étaient volontairement tête-en-l'air pour que la situation arrive et BOOM, le livre est bâclé et on passe à autre chose.

    Amadieu a prouvé d'être plus intelligent que Nicolas!

    Ce livre m'a donné une raison pourquoi je n'aime pas les livres à tome et les cliffhangers, destructeurs de personnages. Rien qu'une technique commerciale... Le tome 1 ne mérite pas une telle fin...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...