Mes Dernières Chroniques



20 févr. 2015

Les Autodafeurs, tome 1 : Mon frère est un gardien de Marine Carteron

Je me suis lancée dans la lecture de : Les Autodafeurs, tome 1 : Mon frère est un gardien de Marine Carteron, sans trop savoir à quoi m’attendre. Je suis vraiment contente de l’avoir fait car j’ai vraiment passé un bon moment à lire ce livre. Il a un bon rythme, des personnages attachants et une histoire intéressante.

Titre : Les Autodafeurs, tome 1 : Mon frère est un gardien
Auteur : Marine Carteron
Edition : Rouergue
Parution : 2014
Pages : 330

Résumé de l’éditeur :
« Je m’appelle Auguste Mars, j’ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c’est ce qu’ont l’air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville.
Evidemment, je suis totalement innocent des charges de « violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel » qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l’existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j’ai juré sur ma vie de garder le secret.
Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soir je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus).
Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j’en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c’est-à-dire, là où tout a commencé. »
P-S : Ce que mon frère à oublié de vous dire c’est qu’il n’en serait jamais arrivé là s’il m’avait écouté ; donc en plus d’être un gardien, c’est aussi un idiot. Césarine Mars

Mon Avis

Dans ce livre, les principaux personnages sont ceux cités sur la quatrième de couverture, c’est-à-dire Auguste et Césarine Mars. Auguste est un garçon de 14 ans, en pleine adolescence, et Césarine est sa petite sœur de 7 ans qui est autiste, mais tout le monde dit qu’elle est artiste, ça lui plait. Elle vit un peu dans son propre monde, elle n’aime pas vraiment qu’on la touche, à tendance à beaucoup compter tout ce qu’elle voit mais surtout elle a une superbe mémoire photographique, elle se souvient de tout ce qu’elle voit et elle possède une très bonne logique. Dans certains aspects elle semble beaucoup plus mure que son grand frère, dont sa principale caractéristique est qu’il est « idiot », il le dit lui-même.

Leur vie va basculer le jour où leur père va avoir un accident de voiture dans lequel il va mourir. La famille va décider de déménager dans la maison de campagne familiale, où les grands-parents paternels vivent. C’est dans cette campagne qu’ils vont découvrir la vérité, le père n’est pas mort dans un accident, il a était tué. La vérité ? Depuis des siècles des camps se font une guerre, leur père était dans l’un des camps et faisait des avancées prometteuses, raison pour laquelle l’autre camp l’a sûrement tué.

Les deux camps se battent pour avoir le contrôle sur les Livres, la forme la plus ancienne de la connaissance et du pouvoir. Il y a d’un côté, la Confrérie qui cherche à trouver, protéger et faire connaître quand le moment est propice. De l’autre, les Autodafeurs, qui cherchent à avoir la main mise sur les Livres, pour leurs propres bénéfices. Il y avait eu une trêve, mais celle-ci a été interrompue par le meurtre du père Mars.

Nous voyons l’histoire depuis le point de vue de Auguste intercalée avec le journal intime qu’écrit sa sœur sur ce qui se passe autour d’elle. Les deux permettent d’avoir un meilleur point de vue sur la situation car les deux n’ont pas forcément les mêmes infos en même temps. ça les rend aussi attachant, leurs caractères sont différents, mais j’ai vraiment apprécié les deux. Et parfois le journal de Césarine m’a fait sourire, son point de vue sur les choses est assez unique mais aussi très intéressant.

Auguste et Césarine, vont donc enquêter pour en savoir plus sur ce conflit et aussi pour découvrir qui est le responsable de la mort de leur père. Mais ils sont loin d’être au bout de leurs surprises, ça va être compliqué. Heureusement que Césarine est là, car elle a quasiment toujours un coup d’avance mais faudrait-il encore que son frère l’écoute, ce qui n’est pas forcément le cas.

Mais ils ne seront pas seuls, ils seront épaulés par des personnes surprenantes et parmi les personnes qu’ils connaissent, ils vont découvrir une nouvelle facette de leur personnalité. Leurs aventures vont être riches en découvertes et surtout ils vont vite se rendre compte dans cette ville de campagne que la vie ne va pas être facile car leurs ennemis sont tout proches.

J’ai plutôt bien aimé ce premier tome, pas mal de surprise et les personnages sont vraiment attachants, je me demande ce que la suite nous réserve. Le fait de voir l’histoire par les deux enfants est vraiment intéressant et rend l’histoire encore plus passionnante. Les enfants font vrais, ils tiennent des propos et des pensées dignes de leur âge surtout Auguste qui se laisse déstabiliser et oublie tout en compagnie de la fille qui lui plait. Sans oublier ses amis qui sont étranges et un peu farfelu, mais qui font une belle équipe.

Au final, j’ai passé un très bon moment à lire ce livre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et au final j’ai eu une belle surprise. Je n’ai pas trouvé de temps mort, il y avait toujours des petits éléments qui faisaient avancer leur enquête. Je suis vraiment pressée de lire la suite.

1 commentaire:

  1. Et voilà ! Comme d'habitude c'est ma sœur l'artiste et moi qui suis un idiot et qui perd les pédales devant les filles !!!!
    Nan, mais quand est-ce que vous comprendrez que c'est MOI le héros !!!!!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...